samedi 25 avril 2009

osmb infos

Nous avons répété hier soir pour la première fois avec Ernst SCHELLE, le chef qui nous dirigera lors de notre prochaine tournée internationale. En effet, nous nous produirons en Suisse, à Saint-Maurice, canton du Valais, mais aussi à Gaillard et à Sallanches. Monsieur SCHELLE est le chef de l'orchestre qui nous accompagnera. Il est tout simplement formidable. Les musiciens sont jeunes ainsi que les solistes. Nous ferons connaissance avec l'orchestre demain. encore de belles émotions musicales en perspective. je vous raconterai....Pour vous mettre dans l'ambiance voici ce que disait Camille Saint-Saens de cette messe, donnée pour la première fois à Paris en l'église Saint-Eustache le 22 novembre 1855, jour de la Sainte Cécile :
"L'apparition de la Messe Sainte Cécile (...) causa une sorte de stupeur. Cette simplicité, cette grandeur, cette lumière sereine qui se levait sur le monde musical comme une aurore, gênaient bien des gens. (...) C'était par torrents que les rayons lumineux jaillissaient de cette Messe.

Il est vrai que l'abbé Gounod avait trouvé le secret de faire entrer l'auditeur dans l'esprit même de la messe, avec la foi simple et sereine qui le possédait et le goût pour la célébration de la grandeur de Dieu. Le kyrie d'ouverture est d'une simplicité et d'un dépouillement d'écriture extrêmes et l'Agnus dei final, dans son allure ternaire de mélodie populaire, presque une rengaine, provoque chez le croyant une appropriation directe de la prière.
A côté de ces moments simples et sereins, des mélodies, des harmonies et des chromatismes dont l'émotion poignante plonge au cœur même du drame qu'est aussi la messe (Crucifixus, Miserere, Et expecto...). Et comme Gounod est un peu ostentatoire parfois dans la proclamation de sa foi, certains autres moments sont peut-être un peu trop déclamatoires mais, dans leur étonnant unisson (Credo), rappelle que les chants d'assemblée sont la base de l'expression chantée de la foi."

1 commentaire:

Manon a dit…

ça a l'air d'être un beau programme... C'est vraiment dommage, je crois qu'on rate de peu le dernier concert.
Sinon, je vous attends avec impatience à Montpellier!!! C'est aussi un grand événement! ;)